le parrainage
socio-culturel
Révélons le potentiel d'enfants vulnérables en France
Le parrainage socio-culturel repose sur des rencontres régulières (6h/mois) entre un enfant fragilisé par son contexte familial ou social et une marraine ou un parrain bénévole. Les activités partagées ouvrent l’horizon des filleuls et facilitent leur accès à la culture, aux loisirs et au sport.
LES FILLEULS
Fragilisés par leur contexte familial ou social, les filleuls, âgés de 3 à 14 ans, cherchent le soutien durable d'un adulte à l'écoute et sur qui compter.
Les parents ou éducateurs nous sollicitent pour permettre aux enfants de rompre leur isolement, découvrir de nouveaux horizons et s’ouvrir aux autres. Convaincus de l’importance de l’environnement social dans la construction psychologique de chaque enfant, nous facilitons la mise en relation avec des personnes ressources extérieures.
Les bénévoles
Les marraines ou parrains socio-culturels souhaitent partager un peu de leur temps avec un enfant isolé afin de l'aider à s'ouvrir aux autres, à révéler son potentiel et à grandir sereinement.
En lien direct avec la famille ou les équipes éducatives, le parrain soutient son filleul et lui ouvre le champ des possibles. Il agit de manière bénévole, en dehors et en complément du cadre familial ou institutionnel dans lequel évolue l'enfant.
Les bénévoles
Les marraines ou parrains socio-culturels souhaitent partager un peu de leur temps avec un enfant isolé afin de l'aider à s'ouvrir aux autres, à révéler son potentiel et à grandir sereinement.
En lien direct avec la famille ou les équipes éducatives, le parrain soutient son filleul et lui ouvre le champ des possibles. Il agit de manière bénévole, en dehors et en complément du cadre familial ou institutionnel dans lequel évolue l'enfant.
LE parrainage
A travers les multiples sorties et activités partagées, filleul et parrain construisent un lien solide fondé leurs centres d’intérêt partagés. Les parrains et marraines bénévoles participent à l’épanouissement de leurs filleuls, renforcent leur capital culturel et leur permettent de s'ouvrir vers de nouveaux horizons.
Grâce au parrainage, le filleul bénéficie de temps de répit hors de son cadre habituel. Ce sont des moments rien que pour lui, pendant lesquels il profite pleinement et simplement d’être un enfant.
Parrainer un enfant c'est :
  • Jouer aux cartes, inventer des jeux, rire
  • Se promener, aller au parc ou en forêt
  • Découvrir sa ville et sa région
  • Aller au cinéma, à la médiathèque, au théâtre
  • Participer à un atelier, visiter un musée ou une exposition
  • Bricoler, dessiner, jardiner, peindre, cuisiner
  • Lire des histoires, regarder des films ou des documentaires
  • Faire du sport
  • Mais aussi...
  • Constituer une oreille attentive
  • Créer un lien de confiance
  • Partager des moments de convivialité
  • Être un référent supplémentaire sur qui compter
  • Parrainer un enfant c'est :
  • Jouer aux cartes, inventer des jeux, rire
  • Se promener, aller au parc ou en forêt
  • Découvrir sa ville et sa région
  • Aller au cinéma, à la médiathèque, au théâtre
  • Participer à un atelier, visiter un musée ou une exposition
  • Bricoler, dessiner, jardiner, peindre, cuisiner
  • Lire des histoires, regarder des films ou des documentaires
  • Faire du sport
  • Mais aussi...
  • Constituer une oreille attentive
  • Créer un lien de confiance
  • Partager des moments de convivialité
  • Être un référent supplémentaire sur qui compter
  • en bref
    quel engagement ?
    12 mois (pour commencer)
    6 heures / mois
    pour quels enfants ?
    De 3 à 14 ans :
  • Enfants vivant en familles (souvent monoparentales)
  • Enfants et adolescents vivant en foyer ou accompagnés par des professionnels de l'enfance
  • les enjeux du parrainage
    socio-culturel
    #1
    Donner les mêmes chances à chaque enfant
    #2
    Démocratiser l'accès à la culture, au sport et aux loisirs
    #3
    Révéler le potentiel de chaque enfant
    #4
    Permettre aux parents de retrouver leur capacité d'agir
    #5
    Permettre aux parents de garder confiance en leur rôle éducatif
    Précédent
    Suivant